Archives du mot-clé cancer

Peut-on craquer notre ADN pour guérir le cancer ?

Le séquençage d’ADN et les tests biologiques réalisés sur les tumeurs permettent de trouver des traitements spécifiques à chaque patient. Une méthode qui allonge même la durée de vie des patients atteints de cancers difficiles à traiter.

La génétique et la génomique permettent de trouver des traitements adaptés à certains cancers. © D.R.

Lire la position de spécialiste mondiaux sur le sujet dont le Professeur Antoine Italiano, oncologue de l’institut Bergonié à Bordeaux dans l’article de l’usine nouvelle.

Lire la suite >>>>>

 

Elles combattent leur cancer à coups de sabre

Le sport évite la récidive du cancer

Les bienfaits sont d’abord physiques. « Lors de l’opération chirurgicale, un certain nombre de cicatrices se forment. Ce tissu cicatriciel pénalise pour la reconstruction. La pratique de l’escrime permet de réduire son étendue », explique Maurice Renel, le prévôt d’armes, également médecin de formation.

De façon générale, le sport évite la récidive du cancer dans 50 % des cas. Ces chiffres, établis par plusieurs études scientifiques, ont conforté Maurice Renel dans sa volonté de faire pratiquer l’escrime à ces femmes. Le prévôt d’armes les fait travailler exclusivement au sabre. « L’arme des cavaliers, une arme suffisamment instinctive pour que les débutants sachent comment s’en servir rapidement », explique-t-il.

Lire la suite de l’article sur la page de 20minutes.

Cancer de la prostate : l’Association Pierre Favre acteur du pôle d’excellence de Bordeaux.

Bordeaux pôle d’excellence

C’est au service d’urologie de la clinique Saint-Augustin que les premières techniques innovantes prostatéctomie ont été appliquées. Aujourd’hui c’est le robot qui tient le scalpel et ça n’a plus rien d’exceptionnel, c’est même devenu une pratique quotidienne. Près de 800 interventions sont réalisées chaque année à la clinique Saint-Augustin et des médecins du monde entier y viennent même pour se perfectionner.

Du côté de Bergonié c’est la même excellence mais dans le domaine de l’imagerie cette fois. Grâce à la tomographie, les tumeurs sont traitées au plus près. C’est à dire que l’on réussit à isoler au mieux la zone à traiter en évitant celles à risques comme la vessie ou le rectum.

Pour l’institut Bergonié et dès 2015, l’Association Pierre Favre a participé directement à cette avancée en finançant l’achat de grains d’or, indispensables pour parfaitement ciblé la tumeur.

Lire l’article sur les grains d’or sur notre blog ici.

Visionner le reportage France 3

Lire la suite de l’article ici.