Archives pour la catégorie Achat d’un appareillage de dermopigmentation

Un de nos projets 2016

Bilan du projet d’achat d’un appareil de dermopigmentation

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons pu réunir les fonds pour financer l’achat d’un appareil de dermopigmentation.

Dermographe

Les fonds ont pu être rassemblés grâce à deux initiatives :

Bilan financement appareil dermopigmentation institut bergonie asso pierre favre3

Nous tenons à chaleureusement remercier tous les donateurs et l’ensemble musical Accords Libres pour leur sensibilité à l’égard de notre projet et pour leur engagement vers sa réussite !

L’appareil a été acheté  et sera bientôt en service à l’Institut Bergonié.

Si vous souhaitez comprendre l’importance de la mise en service de  cet appareil pour les patientes de l’Institut Bergonié, vous pouvez consulter notre blog via ce lien.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Achat d’appareils de dermopigmentation

Chaque année à l’Institut Bergonié, de nombreuse femmes atteintes d’un cancer subissent une mastectomie, c’est-à-dire une ablation complète du sein.

Une épreuve douloureuse et difficile qui met leur féminité à rude épreuve.

En complément de cette intervention, il existe la dermopigmentation réparatrice qui est soumise à des conditions d’hygiène particulièrement rigoureuses et strictement légiférées (décret n°2008-149 du 19 février 2008 et décret du 3 mars 2008) afin de garantir un maximum de sécurité au patient.

La dermopigmentation réparatrice ou médicale, découle du même principe que le tatouage semi-permanent esthétique. Elle consiste à déposer dans le derme, c’est-à-dire à 2 millimètres sous la surface de la peau, des petites particules colorées : les pigments.

Grâce à des pigments de différentes couleurs, on peut dissimuler des cicatrices de mise en place de prothèses mammaires ou encore traiter une femme qui n’a plus de sourcils ou de cils suite à un traitement de chimiothérapie.

Depuis une dizaine d’années, les praticiens ont recours à cette technique pour recréer et recolorer l’aréole mamelonnaire en respectant l’effet naturel avec un véritable trompe l’œil. Dans ce cas, la dermopigmentation va intervenir après la reconstruction mammaire afin de finaliser le travail de la chirurgie réparatrice (la cicatrice doit être ancienne de 6 à 8 mois).

Reconstruction aréole mamelonnaire

La dermopigmentation réparatrice permet :

  • De dessiner l’aréole mammaire
  • Camoufler la cicatrice péri-aréolaire
  • Recréer l’aréole mammaire

Manque de moyens, d’informations ou encore crainte de replonger dans l’univers hospitalier, seul un tiers d’entre elles ont recours à la chirurgie réparatrice alors que les techniques de reconstruction ne cessent d’évoluer.

C’est un appareil destiné au bloc opératoire. Actuellement il n’y a plus de pratique de la technique à l’Institut, elle a été pratiquée puis arrêtée en 1999, car notre appareil était obsolète et non renouvelé.

Le choix avait été de déléguer cette activité hors centre.

Christine Tunon de Lara

Le Dr Christine Tunon de Lara, chirurgien à l’Institut, a estimé que 80 patientes peuvent bénéficier de cette technique chaque année.

 

La dermopigmentation permet de soigner l’âme car elle va améliorer l’apparence physique.

projet dermopigmentation 3 femmes asso pierre favreC’est pour ces raisons que l’Institut Bergonié a souhaité intégrer cette pratique médicale dans les traitements proposés aux patients.

Projet : Aide au financement d’un appareil de dermopigmentation supplémentaire
Montant de l’investissent : 2.390 €

Votre mobilisation a permis d’offrir ce traitement à plusieurs dizaines de femmes soignées à l’Institut Bergonié.

Correspondance reçue par Chantal Favre, Présidente de l’association de la part de Christine Tunon de Lara, Chicurgien à l’Institut Bergonié.

« Chère Madame,
Gerald Carmona vient de m’annoncer la bonne nouvelle de votre engagement pour l’achat d’un appareil de dermopigmentation.
Je tenais à vous remercier aux noms de toutes nos patientes qui vont pouvoir terminer leur reconstruction mammaire, au nom de Stephanie Labolle ( infirmière formée à la technique) mais aussi aux noms des chirurgiens de l’institut Bergonie le Dr Aurélien Rousvoal, le Dr Marion Fournier, le Dr Helene Charitansky  et moi même.
Encore merci
Bonne soirée
Bien cordialement
Christine Tunon de Lara  »

 

Enregistrer

Enregistrer