Le sport ne guérit pas le cancer, mais il peut y aider

Le sport devient un atout pour lutter contre le cancer. Des associations, comme la CAMI proposent aux patients de pratiquer le karaté ou le tai-chi. Des centres spécialisés contre le cancer comme l’institut Curie organisent des cours collectifs de gymnastique ou d’endurance. Des sociétés montent des séances d’exercices en visioconférence, comme V@si. Et des fédérations sportives, par exemple celle du tennis, proposent des sessions spécifiques pour ce public.

Les études scientifiques montrent qu’une activité physique suffisamment régulière et bien dosée contribue à lutter efficacement contre le cancer. SHUTTERSTOCK

Suivre un programme d’activité physique adaptée est l’une des nombreuses « médecines douces » auxquelles on peut recourir dans cette maladie, en complément des traitements

Réduire la fatigue, la douleur, l’anxiété

À partir des années 2000, l’activité physique devient un « soin de support » à part entière. C’est-à-dire qu’elle entre dans « les soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie ». Les recommandations officielles indiquent de la débuter le plus tôt possible après l’annonce du cancer au patient.

Coordonnées de la CAMI GIRONDE

Lire l’article complet sur la page du journal SudOUEST

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s