L’Institut Bergonié fait peau neuve pour mieux accueillir ses patients

C’est un nouvel institut plus grand et plus performant qui va être construit à partir de septembre prochain. A l’origine du projet, la création d’un pôle chirurgical et interventionnel plus efficace et qui s’adapte aux évolutions de la cancérologie.

unique-entree-institut-bergonie-donnera-cours-argonne-BERGONIE-ASSO-PIERRE-FAVRE

Parmi ces changements, la prise en charge des patients, qui va vers l’ambulatoire. Les actes chirurgicaux sont ainsi concentrés sur une journée, pas besoin de rester dormir sur place. Autre tournant déjà pris par l’institut : l’utilisation croissante de la radiologie interventionnelle. Elle permet de diagnostiquer très précisément une pathologie.

5 étages de 1.600m2

Au sous-sol, un espace dédié à la radiothérapie abritera un appareil dernier cri, Truebeam. Cette machine cible précisément les tumeurs pour réduire le nombre de séances. La construction de ce pôle permet de repenser l’Institut sur le plan organisationnel comme architectural. L’établissement comptera désormais cinq étages, de 1.600m2 chacun.

Ces évolutions étaient voulues par Josy-Reiffers, l’ancien directeur du centre de lutte contre le cancer de Bergonié, décédé en septembre dernier. Le nouveau pôle portera son nom. Au total, le projet coûte 32 millions d’euros : 5 millions proviennent de subventions étatiques et l’institut couvre les 27 millions restants en autofinancement et avec des emprunts.

Pour agrandir la superficie, il a fallu racheter des logements dans les alentours ces dernières années… pour les détruire et faire de l’espace : un vrai « jeu de Monopoly » selon Christian Fillatreau, directeur adjoint de l’institut. Désormais, l’unique hall d’accueil donnera sur le cours de l’Argonne.

Fonctionnement normal pendant les travaux

L’Institut Bergonié est aujourd’hui l’un des principaux centres de cancérologie du pays. En 2015, 10.576 personnes y étaient hospitalisées. Selon Déborah Rache, chargée de communication de l’Institut, les travaux ne devraient pas perturber l’activité médicale : « On va mettre en place une signalétique pour que les patients puissent s’orienter plus facilement pendant cette période ».

Le chantier a été confié à Eiffage Construction Nord Aquitaine et à Chabannes & Partenaires. La première pierre sera posée le 26 septembre prochain. Et les travaux devraient se terminer lors du premier semestre 2018.

Source journal 20Minutes Bordeaux – 29 juin 2016

C’est dans le cadre de ces travaux que l’Association Pierre Favre va intervenir pour la création de jardin devant le bâtiment Marly.
Lire sur notre blog https://asso-pierrefavre.org/2016/06/10/remaniement-des-jardins-de-linstitut/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s